"Je n'écris pas pour luire ou pour chercher de l'or  /Simplement je voltige"  (Chansons de Roland)    drapeau belge
    
                Georges Roland

  Georges ROLANDJe suis un enfant de Bruxelles. Né à Bruxelles, mais pas à la clinique saint-Pierre des Marolles. J’y ai habité pendant plus de vingt-cinq ans, mais pas à Molenbeek.
Je suis un ket de Weule (Woluwé), qui vaut bien les strotches autour de la Vosseplaan et les dikkenekke de Meulebeek, nè tiens! Ces années ont été bercées par un dialecte tellement fleuri qu’il m’est resté gravé dans la mémoire.
 

Du polar humoristique à la défense de son dialecte, mes romans sont par essence, dédiés à ma ville :  Bruxelles


PARAÎT LE 28 JUIN
AUX ÉDITIONS AUTEURS D'AUJOURD'HUI
Le venin des frères

4e de couverture:
 

Cet ouvrage est une pure œuvre de fiction appuyée sur deux événements authentiques :

  • Syrie, décembre 1098, une armée redoutable envahit le territoire et massacre les indigènes.

  • Belgique, mars 2016, un flot de migrants déferle sur le pays et commet des attentats tuant d'innocentes victimes.

Suite à l’explosion d'une bombe dans le métro de Bruxelles, un professeur d'histoire médiévale, indemne physiquement mais perturbé psychologiquement, se réfugie dans un local de maintenance du tunnel du métropolitain.

Obsédé par ses travaux de recherche historique, l'enseignant perd le contact avec la réalité. Dans son esprit, les événements de la Première Croisade se confondent avec les attaques terroristes de ce début du XXIe siècle.

Qui sont les assaillants ?

Qui sont les victimes ?

Qui sont les Barbares ?

ISBN  978-2-376291183   17.00€

pour vos commandes: www.auteurs-aujourd-hui.com


PARU EN MARS:

Un roman historique dédié à la ville de WAVRE

Le pont sur la Dyle 1815
4e de couverture:
« Soudain, joyeux, il dit : "Grouchy !"
 - C'était Blücher »  (Victor Hugo)
Trois adolescents perdus dans la tourmente voient se dérouler devant leurs yeux la bataille de Wavre, opposant les deux maréchaux.
Quel destin cet affrontement inutile  leur réservera-t-il? Leurs parents les reverront-ils un jour, dans la paix ?
Le pont sur la Dyle, enjeu de l'affrontement, est le théâtre de drames, et son Christ martyrisé par le feu des belligérants.
La dernière victoire, amère, inutile, de la Grande Armée.

ISBN 978-2-931087-32-9  190 pages  15.00€

pour vos commandes: www.lelivredevotreregion.com

mail : info@lelivredevotreregion.com


La collection "Le Belge qui se livre"

Les démonomanesManneken Pis ne rigole plusLouis Blanc-Biquet             

















Un recueil de nouvelles            un métro-polar zwanzé         un récit brabançon 

           NOIRES                             JAUNE                                 ROUGE
                                        

             Zwanze une fois, juste pour voir         Zinneke Pis mord sur sa chique                        un recueil pour Brusseleirs             le 5e métro-polar-zwanzé

 

Le libérateur de Bruxelles

 Mon roman historique raconte
 la terrible agression en 1388 sur   Éverard t'Serclaes (le gisant de la   Grand Place):

Le Libérateur de Bruxelles
aux éditions Mémogrames

  ISBN 978-2-930698-71-7    260 pages en format B6                   18.00€   TONDEUR DIFFUSION

L'auteur rend hommage à l'un des plus grand échevins qu'a connu Bruxelles. Celui qui initia la construction de la seconde enceinte (le Pentagone), qui fit paver les rues de la ville, qui rendit de fiers services à ses administrés. En 1388, le poète fictif Roeland van der Borght est un témoin privilégié du crime atroce, commis sur Éverard t'Serclaes. La ville s'apprête à fêter Pâques, lorsque la nouvelle tombe : t'Serclaes a été agressé, et va mourir ! Le sire de Gaasbeek est immédiatement désigné comme coupable de ce lâche assassinat, et subira la terrible vengeance des Bruxellois.
Mais la justice populaire est-elle vraiment infaillible ?


 

        

 

  

 

                       







 


  



                              

                      

    
 



 

                                                  

 


 

 
 


                                        


 
 

Voyez le détail de mes titres ICI


Je ne suis ni romaniste, ni linguiste, ni arriviste, ni foutbaliste (j'insiste).
Je ne suis ni universitaire, ni mercenaire, ni fonctionnaire, ni patibulaire (j'espère).
Je ne suis ni historien, ni académicien, ni politicien, ni vaurien (je pense bien).
Je suis un artisan, un manuel de l'écriture ; un voyageur sans bagage, dans l'univers du rêve.
Simplement, quelque chose se met à bouillir en moi, et explose.

Les figures que j'ai connues naguère deviennent soudain des acteurs, les faits réels, des aventures, et le tout fait un roman, une fiction.
 Un auteur n'existe que grâce aux personnages qu'il crée, son nom importe peu.
J'aime la langue française, apprise à l'école, sur le tard, et j'aime le dialecte bruxellois, issu du Brabançon, ma langue maternelle. Ils sont les instruments desquels je joue, et cette dualité me fascine jusque dans les êtres et les événements qui font le quotidien.

J'écris des divertissements, je façonne des outils pour l'évasion (voyez ma devise dans l'entête). Voir sur le visage d'un lecteur, un sourire ou une larme qui reflète son bonheur, est la finalité de mon travail. 


Voyez la présentation d'un auteur bruxellois

sur YOUTUBE    


Une fable bruxelloise lue par l'auteur sur YouTube:
Les crotjes et le fox

d'après Jean Anouilh

Vous pouvez visionner le clip   ICI

La musique "After midnight" est interprétée à l'harmonica par Louis "Toots"Meert


 

 x

 
 



Créer un site
Créer un site